Blog

La transformation numérique n’est pas le chamboulle tout

Partager sur

De nombreux articles et post traitant de la digitalisation l’associe à un Big Bang et prônent l’impérieuse nécessité d’une remise en cause globale du fonctionnement des entreprises. J’ai lu à plusieurs reprises qu’une transformation numérique sans ce bouleversement est forcément un échec.

La réalité que j’observe sur le terrain me semble plus nuancée, la transformation numérique des entreprises est une fusée à plusieurs étages :

  • L’optimisation du métier d’aujourd’hui
  • La réflexion sur le métier de demain
  • L’anticipation des ruptures

L’optimisation du métier d’aujourd’hui

Ce premier étage s’inscrit dans la stratégie des petits pas de l’amélioration continue. Il permet une première mise en place des outils digitaux sur un mode de fonctionnement existant. Point de départ de votre digitalisation cette étape doit avoir trois conséquences :

  • Donner un premier retour sur investissement à votre transformation numérique
  • Permettre à vos collaborateur une appropriation des outils digitaux et faciliter la conduite du changement
  • Mettre en place les outils qui permettrons de faciliter les étapes suivantes

 L’évolution du métier vers demain

Cette première étape franchie, vous vous tournez vers la stratégie à moyen terme.

Cette deuxième étape s’apparente à une création d’entreprise : Quels besoins non satisfaits je peux adresser avec mes savoir-faire et mes outils. Pour satisfaire ces besoins quel nouveau métier je vais mettre en place

La mise en place préalable d’outils digitaux permet, dans le cadre de nouvelles activités :

  • Une plus grande agilité dans la mise en place de nouveaux processus
  • Une plus grande attention aux nouveaux métiers envisagés

L’anticipation des ruptures

Il s’agit de l’étape la plus complexe de la transformation digitale de nos sociétés, elle implique de comprendre ce qu’est la transformation numérique de la société, d’en appréhender :

  • Les nouveaux besoins qui en découleront
  • Les besoins actuels qui vont disparaître
  • L’évolution des moyens humains et techniques à venir

Cette étape relève de la prospective et de l’analyse stratégique à long terme, elle implique surtout une grande écoute du monde qui nous entoure et est faite d’évolutions rapides et de retournements brutaux (pensez aux cours du Bitcoin, sans rapport direct mais représentant bien ce mouvement).

Dans cette étape la maîtrise de la culture digitale est indispensable pour :

  • Détecter les signaux faibles des bouleversements
  • Assurer une agilité des métiers inscrite dans l’ADN de vos entreprises
  • Disposer de la maîtrise des outils nécessaires pour adresser des besoins encore inconnus

Penser la digitalisation en ne visualisant que ce dernier étage, c’est priver la fusée de ses boosters, indispensables au décollage. C’est risquer de casser la machine avec d’avoir perçu les premiers bénéfices.

Cette logique d’étape ne doit cependant pas cacher un monde qui bouge très vite avec de nouveaux acteurs ayant directement intégré les nouveaux métiers. Mais ces acteurs aussi ont été confrontés à des difficultés : Tesla a dû apprendre à construire des voitures, Amazon a dû apprendre la logistique, Uber doit apprendre à ne plus perdre d’argent.

Ce nouveau monde se construit et pour y participer, il est temps de se mettre en chemin

Comprendre la transformation numérique pour les dirigeants


Partager sur
0